Tag Archives: Internet

Tchad : Internet sans Frontières annonce cinq mois de protestation contre la censure d’Internet

Plus de deux ans années après le blocage par le gouvernement tchadien de l’accès à Internet et aux réseaux sociaux, l’organisation international Internet sans Frontières (ISF) annonce une série d’actions de protestation qui s’étendra du 19 janvier au 19 juin 2019. Soit cinq mois de bataille.

Dans un communiqué publié le 14 janvier 2019, ISF a expliqué que ces actions qui seront adossées à une campagne internationale diffusée en ligne et hors ligne, démarrera par des manifestations à Paris et à N’Djamena. ISF souligne qu’il est aussi envisagé une levée de fonds pour financer des accès VPN pour les internautes tchadiens, ainsi que des discussions sur les réseaux sociaux autour du hashtag #MaallaGatétou qui signifie « pourquoi avez-vous coupé », en arabe tchadien.

Selon ISF, le Tchad figure actuellement parmi les pires États du monde pour ce qui est du respect des droits numériques. D’après Abdelkerim Yacoub Koundougoumi (photo), le responsable Afrique centrale d’ISF, « les droits numériques des Tchadiens demeurent systématiquement bafoués. Les actions en justice devant des juridictions nationales et internationales n’ont pas permis de rétablir les droits des citoyens d’accéder à un Internet libre, ouvert et à un prix raisonnable. La cyber-brutalité et le verrouillage de l’espace numérique par les autorités tchadiennes démontrent clairement la montée des pratiques autoritaires sur Internet. Si rien n’est fait, les bienfaits d’Internet pour le progrès démocratique dans le monde, notamment en Afrique, seront réduits à néant ».

ISF estime que depuis la réélection contestée en avril 2016 du président Idriss Déby, plus de 400 000 internautes tchadiens sont régulièrement privés d’un accès normal à Internet et aux réseaux sociaux pour des raisons politiques, auquel s’ajoute « le coût exorbitant d’accès à Internet, et la qualité médiocre de la connexion, imposés par les compagnies de télécommunications ».

Source : Agence Ecofin

GoogleFi

Google Fi : Et si Google devenait un opérateur mobile en France ?

Vous n’avez jamais entendu parler de Google Fi ? Ne vous inquiétez pas, ça semble normal puisque cet opérateur n’est lancé qu’aux États-Unis pour le moment. Mais alors, qu’est-ce que c’est vous me direz ? Et bien il s’agit d’un opérateur de téléphonie mobile virtuel (comme c’est le cas de NRJ Mobile, La Poste Mobile, etc). Ce sont des opérateurs qui utilisent le réseau d’opérateurs classiques comme Orange, Free, Bouygues ou SFR pour ses clients.

Mais alors, pourquoi Google veut-il lancer Google Fi en Europe ?

Pour l’heure, il s’agit avant tout d’une supposition. En effet, après un lancement plutôt réussi de l’autre côté de l’Atlantique, il était normal pour Google d’envisager l’arrivée de son MVNO (opérateur virtuel) ailleurs dans le monde. Il y a quelques jours, le géant du web a alors déposé en Europe le nom de « Google Fi » laissant supposer très fortement une arrivée imminente du service dans nos contrées.

Le tarif sera t-il aussi intéressant que ceux qu’on connait déjà en France ?

Notre pays est l’un des pays où les forfaits de téléphonie mobile sont les moins chers du monde. Il faut dire que depuis que Free est arrivé pour casser les prix du marché, tout le monde s’est aligné dans l’hexagone. Google va t-il pouvoir faire mieux ? C’est justement la question qu’on pourrait se poser. Actuellement aux États-Unis, ils proposent un forfait à 20$ par mois pour des SMS et des appels en illimité. Ensuite, ils facturent sur le premier forfait à ce prix chaque giga à 10$/unité. Le gros avantage, c’est que ce giga est facturé au même prix dans 170 pays du monde. Autrement dit, c’est intéressant notamment si vous partez à l’étranger (car si vous êtes dans une zone où votre opérateur ne propose pas de roaming inclus dans votre forfait, vous pouvez payer une vraie fortune pour 1GO).

Google propose d’autres forfaits comme un tout illimité notamment, à 80$ par mois. Pour les États-Unis, c’est un excellent tarif. Mais face à Free en France qui propose 100GO à moins de 20€/mois, cela sera t-il pareil ? On peut se poser la question. Néanmoins, si le forfait arrive à proposer de l’internet à l’étranger à un prix imbattable dans des destinations que le roaming n’inclus pas dans les forfaits de Free (comme le Japon par exemple), cela pourrait être intéressant. Dans le cas contraire, on a du mal à voir comment ce sera possible. De plus, il faudra que Google choisisse un réseau sur lequel s’appuyer. Reste à voir si ce sera Orange, Bouygues, Free ou SFR.

Source : indigobuzz.fr

Après le Maroc, Eurona va fournir de l’Internet dans les écoles au Bénin et négocie avec le Togo pour un réseau de télémédecine

La multinationale espagnole des télécommunications, Eurona via sa filiale africaine Nortis, a dévoilé un projet en cours de fourniture de connectivité Internet à haut débit par satellite dans des écoles du Bénin. 300 établissements scolaires sont concernés pour quelques 500 000 enfants, indique la société télécoms dans un communiqué publié le 24 septembre 2018 sur son site web. L’initiative soutenue par le Fonds pour l’internationalisation des entreprises espagnoles (FIEM) vise à faciliter l’accès des écoliers béninois aux meilleurs outils didactiques et à une éducation de qualité.

Eurona a également annoncé qu’elle négocie actuellement avec le gouvernement du Togo pour installer un réseau Internet qui servira à la télémédecine. Le projet, s’il se réalise, viendra améliorer l’accès des populations aux spécialistes de la santé et aux services de santé de qualité. Un projet similaire sera bientôt lancé en phase test dans la région centrale du Maroc.

Selon Eurona, ces investissements témoignent de la fermeté de son engagement à universaliser l’accès à Internet en Afrique, contribuant ainsi à réduire le fossé social sur le continent. Au-delà de l’aspect social, Fernando Ojeda (photo), le président-directeur général d’Eurona a déclaré que « tous ces projets sont des jalons commerciaux qui sont stratégiques pour la réalisation du Business Plan 2018-2022 que l’entreprise télécoms a présenté, il y a quelques semaines ».

www.agenceecofin.com