SEO : désindexation de pages web sur Google, de nombreux sites touchés le weekend passé

Un problème technique sur Google a touché de nombreux sites pendant le weekend : des milliers de pages ont été désindexées, provoquant une chute importante de trafic pour certains domaines.

Désindexation de pages web : que s’est-il passé ?

Les experts en référencement naturel étaient en effervescence ce weekend. Ils étaient nombreux à avoir constaté une chute de trafic sur un ou plusieurs sites dont ils sont responsables, et ce, dans le monde entier.

Ce problème de désindexation de pages ne semble pas toucher de thématiques de sites particulières : des sites institutionnels comme des sites marchands ont vu des pages sortir des SERP de Google. Un problème qui a touché autant les pages d’accueil que des pages plus profondes.

Vincent Courson, le porte-parole de Google en France sur les problématiques SEO, a confirmé le phénomène dès vendredi, expliquant que le moteur de recherche était au courant du problème et travaillait à le résoudre.

Un fix temporaire a été suggéré par des experts SEO : soumettre à l’index les URLs touchées par cette désindexation depuis la Search Console. Un correctif pratique si seules quelques pages d’un site sont touchées par ce problème, mais plus compliqué et chronophage lorsqu’on gère un domaine de plusieurs millions de pages.

Retour à la normal du trafic

Hier soir, Vincent Courson a donné des nouvelles un peu plus rassurantes sur Twitter, sans pour autant expliquer le cœur du problème.

Ce lundi matin, la plupart des pages touchées sont de retour à l’index. Les responsables SEO n’ont aucune action à prévoir : les pages désindexées ont ou vont retrouver leur place par elles-mêmes. Un coup d’œil dans l’URL Inspection Tool de la Search Console vous permettra de vous en assurer ce matin.

Google critiqué pour son manque de communication

Du côté français, Google, via Vincent Courson, a plutôt bien géré le problème : en reconnaissant un bug et en donnant quelques informations à la communauté SEO.

Du côté anglo-saxon, la communication du moteur de recherche a été plus laborieuse : Danny Sullivan, le porte-parole de Google aux États-Unis, est resté muet sur le sujet, tandis que John Mueller, un des responsables techniques chez Google a reconnu un bug interne sans en dire plus.

Un silence qui a agacé les responsables de trafic : le problème de désindexation intempestif ayant eu un impact sur le chiffre d’affaires de nombreux sites pendant le weekend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *