Sénégal : une première plateforme outdoor d’accès gratuit à Internet lancée au Monument de la Renaissance Africaine

Sénégal : une première plateforme outdoor d’accès gratuit à Internet lancée au Monument de la Renaissance Africaine

En présence du ministre de la culture, l’ancien journaliste doublé d’un écrivain réputé, Abdou Latif Coulibaly, et de l’administrateur du Monument de la Renaissance Africaine, la start-up Interface a procédé au lancement de son premier point d’accès WIFI gratuit. Ce WIFI outdoor décrit comme une grande première en « Afrique de l’Ouest et du Centre » promet de révolutionner les usages auprès des populations, mais également des entreprises et des opérateurs.

En acceptant des publicités sur son écran, l’internaute accède à la connexion, sans bourse délier. En retour, le CEO de Interface Magatte Sylla, va monétiser les contenus pour faire marcher le business. « La clé de succès de notre projet est aussi dans l’acceptation de 68 % de clients de recevoir des contenus publicitaires en échange d’un accès gratuit à Internet », expliquent les initiateurs qui indiquent que les « services à valeur ajoutée » constituent la cerise du gâteau et non les concurrents des opérateurs.

Abdoulaye Racine Senghor, l’administrateur du Monument de la Renaissance Africaine, s’est réjoui du choix porté sur son institution pour abriter le premier point d’accès WIFI gratuit. A l’en croire, cela va sûrement booster les visites avec un monument connecté et qui donne une visibilité en temps réel sur les statistiques des fréquentations. Le fournisseur d’accès internet Arc Télécom qui n’y voit aucune concurrence avait aussi fait le déplacement à travers son directeur général adjoint, Yves Belebenie.

Un panel axé sur le thème « la donnée, le pétrole du futur : Quel enjeu pour les entreprises africaines et les décideurs » a réuni des experts du secteur pour réfléchir sur une problématique tout aussi actuelle que pertinente : la gestion et l’exploitation du Big Data dans les pays africains. Le Chargé de projet à la Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide (DER) pour les femmes et les jeunes, Thierno Sakho, a insisté sur le fait que c’est un domaine qu’il faudrait mettre à profit pour les politiques publiques sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *