Sécuriser WhatsApp avec le Face ID ou le Touch ID sur iPhone

Sécuriser WhatsApp avec le Face ID ou le Touch ID sur iPhone

La messagerie WhatsApp pour iOS rejoint la liste des applications dont l’accès au contenu peut être protégé avec les systèmes biométriques maison d’Apple.
Renforcer la sécurité de l’application

La sécurité des données personnelles est un enjeu de plus en plus important pour les entreprises suite aux nombreux scandales qui ont éclaté ces derniers mois.

WhatsApp contient justement des données personnelles que les utilisateurs n’aimeraient pas voir fuiter. Afin de les protéger au mieux, l’application de messagerie instantanée a inclus le support de l’empreinte digitale ou de la reconnaissance faciale dans sa dernière version (2.19.20) pour iOS. Une sécurité supplémentaire à ajouter à celle que représente le verrouillage du téléphone dans sa globalité.
Comment activer la protection via Face ID et Touch ID sur WhatsApp ?

Pour activer cette nouvelle sécurité sur WhatsApp,

Il faut se rendre dans les réglages puis sur « compte », Puis sur « confidentialité » Enfin sur « verrouillage écran ».

Il est alors possible de configurer l’authentification avec Touch ID ou Face ID, en fonction du modèle d’iPhone, et de déterminer si elle sera demandée à chaque fois que l’on accède à WhatsApp ou seulement après un certain laps de temps : une minute, quinze minutes ou une heure. Cette fonctionnalité n’est en revanche pas proposée en cas d’appels ou de notifications et n’est pas disponible non plus sur iPad.

WhatsApp fait donc un nouvel effort dans la protection des données, sachant que l’application de messagerie est déjà très sécurisée puisqu’elle propose un chiffrement des conversations de bout en bout rendant presque impossible le vol des données éventuellement interceptées. Mark Zuckerberg souhaite d’ailleurs généraliser ce protocole de chiffrement au sein des autres applications de messagerie appartenant à Facebook, à savoir Messenger et Instagram, au risque de se mettre à dos les gouvernements et leurs agences de sécurité qui voient se réduire leurs capacités de renseignement.

Source : blogdumoderateur.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *