Rwanda : la RURA limite à trois, le nombre maximum de cartes Sim que peut détenir un abonné par réseau lundi 21 janvier 2019

L’Autorité de régulation des services publics du Rwanda (RURA) a fixé de nouvelles règles en matière de régulation sur les cartes SIM. Dès le 31 janvier 2019, chaque Rwandais ou tout étranger résidant dans le pays n’aura plus le droit de détenir qu’un maximum de trois cartes SIM actives par opérateur télécoms.

En tout, c’est un maximum de six cartes SIM qu’un abonné pourra détenir s’il est abonné à la fois des deux opérateurs de téléphonie mobile que sont MTN et Airtel. Pour les détenteurs de passeport, ils ne pourront détenir qu’une carte SIM par opérateur télécoms.

Selon la RURA, le nouveau règlement prévoit toutefois des dérogations pour des cas spécifiques, qui peuvent être introduites par l’intermédiaire des compagnies de téléphonie mobile. C’est le cas des parents qui souhaitent acquérir des cartes SIM pour le compte de leurs enfants de moins de 18 ans, des entreprises qui souhaitent disposer de plusieurs cartes SIM pour leurs opérations et leurs employés.

La RURA estime que les modifications apportées à la réglementation sur les cartes SIM amélioreront l’identification des abonnés et contribueront à lutter plus efficacement contre la criminalité sur mobile.

Selon George Kwizera, le directeur du département de gestion des ressources TIC rares, au sein de la RURA, les changements opérés par le régulateur télécoms ont été effectués après consultation des différents acteurs du secteur télécoms national et des administrations publiques de sécurité, notamment le Bureau d’enquête du Rwanda et l’Agence nationale d’identification.

Source : Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *