Intelligence artificielle : La chaîne publique Xinhua vient de remplacer son présentateur de journal télévisé par un clone créé grâce à l’IA

Intelligence artificielle : La chaîne publique Xinhua vient de remplacer son présentateur de journal télévisé par un clone créé grâce à l’IA

La Chine continue à innover dans le domaine de l’intelligence artificielle. La chaîne publique Xinhua vient de remplacer son présentateur de journal télévisé par un clone créé grâce à l’IA…

Qu’il est loin le temps des jolies speakrines. En Chine, la chaîne de télévision publique Xinhua s’est associée au moteur de recherche Sogou pour créer la première IA présentatrice de journal télévisé. Plus précisément, cette IA est un ” clone ” reprenant la voix et l’apparence physique d’un présentateur humain.

Dévoilée lors de World Internet Conference de Wuzhen le 7 novembre 2018, cette intelligence artificielle a été créée à partir de vidéos de reportages du présentateur en question. Les discours, les mouvements de lèvres et les expressions faciales de la personne ont été extraits et combinés afin de créer cette copie plus vraie que nature.

Bien évidemment, au-delà de la prouesse technique, cette innovation présente un intérêt réel. Au lieu d’être limitée à huit heures de travail par jour, comme un être humain, cette IA peut travailler sans interruption 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Elle se contente de réciter les textes rédigés en continu par les équipes de journalistes de la chaîne qui se relaient en permanence.

Pour être exact, ce n’est pas un, mais deux présentateurs IA qui vont être déployés par Xinhua. L’un se chargera d’énoncer les actualités en chinois, et l’autre en anglais. Elles oeuvreront sur les versions anglaises et chinoises de l’application mobile de la chaîne, mais aussi sur son compte WeChat, sur sa page web, et sur ses deux comptes Weibo.

Une nouvelle fois, la Chine innove grâce à l’intelligence artificielle avec cette première mondiale. Pour rappel, les experts estiment que la Chine deviendra le leader mondial dans le domaine de l’IA d’ici fin 2018 devant les Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *