E-Santé: Action contre la faim informatise 6 centres de santé de premier contact d’Abidjan

E-Santé: Action contre la faim informatise 6 centres de santé de premier contact d’Abidjan

Action contre la faim ( ACF), une organisation humanitaire internationale et ses partenaires dont l’opérateur de téléphonie mobile (MTN) ont annoncé, jeudi à Abidjan, l’informatisation de six établissements sanitaires communautaires de premier contact de la capitale économique ivoirienne à travers la mise en place d’un logiciel e-santé.

Ce projet dénommé « Y’ello Hospital» qui inclut également la construction de deux préaux de vaccination et de don de matériel et d’équipements médicaux en plus de l’informatisation desdites structures sanitaires, a globalement coûté 89 613 672 FCFA.

« L’objectif général du projet d’informatisation est d’améliorer la qualité des soins par un meilleur suivi du patient. Ce logiciel de e-santé est un outil d’aide à la gouvernance des centres de santé », a expliqué la directrice pays de ACF, Rachel Alessandri qui s’exprimait lors d’une cérémonie officielle de remise de ce don aux responsables de ces structures et aux autorités sanitaires ivoiriennes.

Selon elle, cette informatisation, permettra, entre autres, de disposer de données sanitaires en temps réel et d’optimiser le suivi médical des patients qui disposeront d’un fichier médical numérique.

« Le suivi des patients est amélioré, l’informatisation des consultations réduit la marge d’erreur et permettra une gestion optimale de la pharmacie», a fait savoir Mme Alessandri saluant ce partenariat public-privé et société civile au bénéfice des populations.

Pour Naminsita Bakayoko, la secrétaire exécutive adjointe de la fondation MTN, ce projet entamé depuis 2017 qui améliore l’accès des populations aux services et soins de qualité, est une « source de réelle satisfaction » pour son institution.

Dr Ablé Ekissi Ambroise qui représentait le ministre ivoirien de la santé et de l’hygiène publique a, pour sa part, salué l’action de ACF et ses partenaires, estimant qu’elle va dans le sens de la politique sanitaire ivoirienne.

« Cette dotation va permettre à ces établissements de renforcer leur capacité pour demeurer dans le sillage de la réforme hospitalière de la Côte d’Ivoire », a-t-il estimé.

L’informatisation ( interconnexion des services et don de matériel informatique) concerne notamment, le Centre de santé urbain communautaire ( CSU) de Gonzagueville ( Sud d’Abidjan), le CSU communautaire d’Abobo Bocabo ( Nord d’Abidjan), la Formation sanitaire urbaine ( FSU) communautaire d’Abobo Baoulé ( Nord d’Abidjan).

La FSU communautaire de Yopougon Gesco (Ouest d’Abidjan), la FSU communautaire de Yopougon Koweït ( Ouest d’Abidjan) et la FSU communautaire de Marcory Anoumabo ( Sud d’Abidjan) sont également bénéficiaires.

Les deux préaux de vaccination ont été construits pour les FSU communautaires d’abobo Baoulé et d’Anoumabo, quand le renforcement du matériel et de l’équipement médical a été offert aux FSU communautaire d’Abobo Baoulé, d’Anoumabo et de Yopougon Port-Bouët 2 ( Ouest d’Abidjan).

Ces établissements sanitaires ont entre autres été dotés de 3 lampes chauffantes, 3 lampes de consultation, 9 tables d’accouchement, 9 lits d’hospitalisation et 3 pèse -bébés simples électroniques.

APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *