AgriNumA 2019 : le 1er rendez-vous de l’agriculture numérique en Afrique de l’Ouest

Plus de 100 acteurs académiques, industriels et de la société civile (Sénégal, Mali, Burkina Faso, Bénin, Cameroun) du secteur numérique et agricole sont attendus du 28 au 30 avril à Dakar (Sénégal) pour AgriNumA 2019, le 1er symposium régional “Agriculture Numérique en Afrique”. Cet événement, organisé par le Cirad, en collaboration avec le Lirima, dans le cadre de l’Institut Convergences #DigitAg, est soutenu par l’Inria et Montpellier Université d’Excellence. Il est adossé à la 9e Conférence sur la Recherche en Informatique et ses Applications*, organisée par l’Association Sénégalaise des Chercheurs en Informatique.

Les nouvelles technologies (capteurs, smartphones…), les données et méthodes du numérique (sciences des données, imagerie, intelligence artificielle…) peuvent être un levier puissant au service de toutes les formes d’agriculture, de modes de consommation et de commercialisation. Confrontée à un défi alimentaire majeur, l’agriculture africaine pourrait-elle ainsi augmenter ses performances économiques, environnementales et sociales, en développant le numérique ? C’est le fil rouge du 1er symposium régional “Agriculture Numérique en Afrique” AgriNumA qui aura lieu du 28 au 30 avril à Dakar au Sénégal.

Dimanche 28 avril

Ce grand rendez-vous de l’agriculture numérique démarrera le dimanche 28 avril par un showroom dans lequel une vingtaine de start-up de l’AgriTech régional (Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Cameroun, Bénin) présenteront leurs réalisations et projets de R&D.

Lors de cette première journée, les start-ups et les utilisateurs de services seront invités à aller à la rencontre des chercheurs du Cirad, du Lirima, des établissements d’enseignement et de recherche de la région (universités : UCAD, UGB, ESP, Bambey, Thiès, Yaoundé ; centres régionaux : AGRHYMET, CSE ; SNRA : ISRA, IER) ou de laboratoires français comme Orange lab. Ils découvriront ainsi leurs derniers travaux : communication sans fil pour l’agriculture connectée (Lirima), cartographie d’indicateurs de durabilité en appui aux politiques publiques AgriSAN (CSE), prédiction génomique de la production de latex chez l’hévéa (Cirad, Univ. Yaoundé), analyse d’images pour estimer les rendements de mangues au Sénégal (ISRA, UCAD, Cirad), conception centrée utilisateurs et accessibilité des interfaces (Orange lab), utilisation des drones dans la recherche (ISRA, Cirad).

Lundi 29 avril

L’ouverture officielle d’AgriNumA aura lieu ensuite le lundi 29 avril , en présence des Ministres de la Recherche et de l’Agriculture du Sénégal (à confirmer), des organisateurs d’AgriNumA (Cirad, Lirima-Inria, #DigitAg), de l’Ambassade de France au Sénégal (à confirmer), et de l’Agence Française de Développement.

La matinée sera consacrée à des interventions sur les écosystèmes favorables aux innovations par le numérique en agriculture et agro-alimentaire, avec notamment la présentation de Digital Africa et de son cluster Agriculture-Alimentation par Hervé Pillaud. Une table-ronde sur les conditions d’émergences de ces écosystèmes suivra.

L’après-midi comportera deux sessions thématiques au cœur des nouvelles problématiques abordées avec le numérique :

  1. Piloter son exploitation avec le numérique (irrigation, fertilisation, prévision de rendement, optimisation…)
  2. Appuyer les acteurs des filières et l’action publique avec le numérique (services agro-météorologiques, mise en relation directe des producteurs et des cantines, analyse des marchés, imagerie satellitaire pour l’assurance agricole, transformation du conseil agricole…)

Mardi 30 avril

La matinée de la dernière journée, mardi 30 avril, sera ensuite organisée autour de deux ateliers parallèles, suivis d’une table-ronde, qui aborderont :

  • l’usage des données massives, l’intelligence artificielle et la science des données (modélisation et veille en épidémiologie animale et végétale, modélisation de croissance des plantes à l’aide de réseaux de neurones, phénotypage au champ par imagerie drone, mise en relation des données pour renforcer la sécurité alimentaire…) [atelier]
  • la co-conception , le co-design de nouveaux services avec le numérique (plateformes d’innovation collaborative, design thinking, grille d’analyse pour la construction de services numériques…) [atelier]
  • les besoins en compétences spécifiques du domaine de l’agriculture numérique et la formation par les filières AgroTIC [table ronde]

L’après-midi sera consacrée à la restitution de ces ateliers suivie de la présentation de l’offre de la Graduate School #DigitAg et d’un débat final sur les questions de recherche et de développement qui émergent et les formes de collaboration à mettre en place pour y répondre.

* Une session spéciale AgriNumA 2019 sera organisée le 26 avril 2019 à Saint-Louis dans le cadre de la 9e Conférence sur la Recherche en Informatique et ses Applications (CNRIA’2019).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *