Apple dénonce Facebook et se dresse en protecteur des données personnelles

Apple dénonce Facebook et se dresse en protecteur des données personnelles

Apple se porte en protecteur des données personnelles et de la confidentialité. Le CEO de l’entreprise, Tim Cook, dénonce notamment le modèle économique d’entreprises concurrentes telles que Facebook et Google.

Dans le cadre d’une interview accordée à Vice News, le CEO d’Apple, Tim Cook, est revenu sur le stockage des données iCloud en Chine. Selon ses dires, même si la Pomme fait appel à une entreprise chinoise pour stocker les données de son nuage dans l’Empire du Milieu, c’est elle qui conserve les clés.

Comme dans tous les pays où Apple héberge les données sur des serveurs locaux, les informations sont chiffrées et verrouillées. Les autorités locales n’y ont pas accès, même si le gouvernement chinois est réputé pour avoir la main mise sur l’internet.

En effet, Tim Cook considère que la confidentialité est l’un des enjeux les plus importants du XXIème siècle. Il souhaite se porter garant que la protection de la vie privée et des données personnelles des utilisateurs.

Apple : ” vous n’êtes pas le produit “

Interrogé au sujet de la récente fuite de données Facebook, le chef d’entreprise estime qu’il s’agit d’un accident inadmissible. En outre, Cook critique le modèle économique de Facebook et Google reposant sur la vente de données personnelles à des publicitaires.

” Vous n’êtes pas le produit “, affirme le CEO d’Apple en s’adressant aux utilisateurs de ses produits. Une référence à la fameuse formule de Bruce Willis ” si c’est gratuit, c’est vous le produit “. Ainsi, plutôt que de proposer des services gratuits et de se rémunérer grâce à la vente de données, Apple préfère proposer des services et des produits plus chers et respecter la confidentialité de sa clientèle. Un parti pris qui justifie (presque) le prix exorbitant du nouvel iPhone XS Max.

Même si Tim Cook affirme être fan de l’idée d’un libre marché, il affirme être pour l’idée d’une loi visant à protéger la confidentialité des citoyens américains à l’instar du RGPD européen. Il déclare être prêt à coopérer avec le Congrès pour faire accélérer les procédures.

Source : lebigdata.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *