Le digital, « une opportunité historique » pour l’agriculture africaine (expert)

Le digital, « une opportunité historique » pour l’agriculture africaine (expert)

L’expert marocain Mohamed Horani, fondateur de la société de services informatiques bancaires (Hightech Payment Systems, HPS), a fait jeudi à Meknès (nord) l’éloge de la digitalisation de l’agriculture, soulignant More »

Dalal Tones : plus de 400 millions payés..la grosse part aux chants religieux

Dalal Tones : plus de 400 millions payés..la grosse part aux chants religieux

Le services de dalal Tones est une vraie aubaine pour les artistes surtout les chanteurs religieux. En effet, ils participent efficacement à la promotion des artistes. En tout cas More »

AgriNumA 2019 : le 1er rendez-vous de l’agriculture numérique en Afrique de l’Ouest

AgriNumA 2019 : le 1er rendez-vous de l’agriculture numérique en Afrique de l’Ouest

Plus de 100 acteurs académiques, industriels et de la société civile (Sénégal, Mali, Burkina Faso, Bénin, Cameroun) du secteur numérique et agricole sont attendus du 28 au 30 avril More »

CIVIC TECH: l’UGB accueille un panel sur la participation citoyenne et la transparence publique, le 13 avril 2019

CIVIC TECH: l’UGB accueille un panel sur la participation citoyenne et la transparence publique, le 13 avril 2019

L’Université Gaston Berger de Saint-Louis abrite un grand panel sur la participation citoyenne et la transparence publique, le 13 avril 2019. La rencontre s’ouvrira à 09 heures à l’Auditorium de l’UGB More »

Les ministres des Finances d’Afrique s’engagent à faire progresser le taux de pénétration du smartphone sur le continent

Les ministres des Finances d’Afrique s’engagent à faire progresser le taux de pénétration du smartphone sur le continent

Réunis à Marrakech au Maroc les 25 et 26 mars 2019, lors de la 52ème session de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) qui se tenait More »

 

Monthly Archives: septembre 2018

Promotion des TIC : Sénégal et Israël boostent les startups

L’ambassade d’Israël au Sénégal, en collaboration avec le cabinet Wàtu digital lap, a organisé ce jeudi une rencontre d’échanges avec des jeunes Sénégalais entrepreneurs, innovateurs, des directeurs de société pour développer les startups dans le pays. Daniel Aschheim, chef de mission adjoint à l’ambassade d’Israël, explique les enjeux de la rencontre : « C’est la première fois qu’une rencontre sénégalo-israélienne destinée aux startups se tient au Sénégal. Ce que nous tentons de faire est de créer des groupes de travail de jeunes Sénégalais entrepreneurs, innovateurs avec qui nous pouvons travailler en matière d’innovation, de créativité et d’entreprenariat. Et cela, dans le but de se partager de nouvelles idées et techniques pour le développement du Sénégal. »

Par ailleurs, il annonce que la prochaine rencontre qui se tiendra en octobre prochain verra la présence d’entrepreneurs israéliens qui partageront leurs expériences avec les jeunes Sénégalais dans le domaine des startups. Pour sa part, Mikaila Issa, fondateur de Wàtu digital lap, soutient que cette initiative de l’ambassade d’Israël entre dans le cadre d’accompagner l’écosystème des startups au Sénégal. « Notre cabinet Wàtu digital lap est partenaire de l’ambassade israélienne pour faciliter la rencontre des startups sénégalaises avec celles d’Israël dans le but d’échanger leurs expériences, leurs innovations et leurs modèles de développement dans tous les secteurs d’activités », dit-il.

Un hacker promet de supprimer la page Facebook de Mark Zuckerberg ce dimanche

Un hacker indo-taïwannais «white hat» –dont la démarche est éthique, en opposition aux «black hat»– promet de diffuser en direct une vidéo de lui-même en train de supprimer le compte Facebook de Mark Zuckerberg ce dimanche 30 septembre, rapporte le site américain Bloomberg. Chan Chi-yuan a annoncé la nouvelle sur sa page Facebook suivie par 26.000 personnes.

Le jeune homme s’est auto-proclamé «chasseur de primes de bugs», il déniche des anomalies de sites web pour en tirer une petite rémunération. Il n’est pas le seul à se présenter comme un «bug bounty-hunter» –la dénomination anglaise de cette fonction–des hackers et hackeuses du monde entier se plaisent à exposer les failles des sites Internet des plus grosses entreprises en échange de petites compensations financières. Il est cependant nettement plus rare qu’un «white hat» montre en temps réel son travail. «Je ne veux pas être un vrai hacker, je ne veux même pas vraiment être un hacker», a écrit Chi-yuang dans une publication, ajoutant: «Je m’ennuie juste et je m’essaie à cela pour gagner un peu d’argent».

Chang est une petite célébrité dans son pays, il a déjà été invité dans des émissions télé pour relater ses exploits informatiques et aurait été poursuivi en justice par une compagnie de transport local pour avoir infiltré le système informatique et acheté un billet pour un dollar thaïlandais soit deux centimes d’euros, bien en-dessous du prix réel. Il se vante également d’avoir hacké Apple et Tesla. Son compte Facebook est listé pami les huit contributeurs spéciaux de chasseurs de bugs de l’application de messagerie japonaise Line.

Hacker éthique et loi

L’événement qu’il annonce devrait avoir lieu à midi en France, dimanche 30 septembre, en supposant que Facebook n’intervienne pas avant. Si Chan Chi-yuan parvient à ses fins, ce ne sera pas la première fois que la page du fondateur du réseau social est prise d’assaut. En 2011, un autre«white hat» avait réussi à poster un statut sur la page de Mark Zuckerberg encourageant ce dernier à laisser les utilisateurs et utilisatrices investirent dans le réseau pour qu’il devienne un «business social».

Notons tout de même qu’un jeune étudiant britannique, qui avait lui aussi infiltré Facebook en 2011, a écopé d’une peine de huit mois de prisonmalgré son statut de hacker éthique.

En France, depuis 2016, la loi protège les hackers éthiques s’ils sont «de bonne foi et transmettent à la seule autorité nationale de sécurité des systèmes d’information une information sur l’existence d’une vulnérabilité concernant la sécurité d’un système de traitement automatisé de données». Un hacker éthique peut donc éviter la sanction pénale s’il diffuse l’information à l’Anssi avant de la rendre publique.

Slate.fr

Le « voice to text » chez Mozilla bientôt une réalité

L’équipe de recherche sur le deep learning chez Mozilla continue ses travaux et présente une nouvelle fonctionnalité de « voice to text ».

Pour l’instant les services de reconnaissance vocale de haute qualité sont rares et chers. Dans son projet Deep Speech, Mozilla veut changer la donne avec un moteur open source capable de correspondre aux besoins des utilisateurs, en particulier les développeurs.

Le lancement prochain de la version 0.2.0 embarquera la fonction de conversion de la voix vers le texte. La solution va ouvrir de nombreuses possibilités de nouveaux services que ce soient dans les médias, les télécommunications ou l’événementiel.

Un réseau qui se souvient

La solution s’appuie sur un réseau neuronal « récurrent » : un réseau de neurones qui a la capacité de se souvenir. Celui-ci ne prend pas seulement en compte les données mais son évolution dans le temps et utilise ces différents états pour construire des modèles dans le temps.

La version actuelle de Deep Speech utilise deux réseaux sur la librairie TensorFlow. La prochaine version n’utilisera plus qu’un seul réseau avec une couche unidirectionnelle permettant de réaliser le traitement sans attendre les prochaines étapes dans le modèle. Ce point permet d’améliorer de manière importante la solution en réduisant la taille du modèle nécessaire, le temps de transcription tout en augmentant la performance.

La solution est actuellement sous Python et C++ et les responsables du projet souhaitent développer les fonctions sous iOS et Windows.

Biométrie comportementale : Les sites Web et les applications apprennent comment vous tapez sur le clavier, maniez votre téléphone ou utilisez votre souris

À quelle fréquence maintenez-vous votre téléphone dans votre main gauche ? Quelle est la taille de vos mains ? Vos mains tremblent-elles lorsque vous cliquer ou déplacez une souris ? Si votre pointeur disparaît de votre écran, que faites-vous ? Vous ne connaissez peut-être pas les réponses à ces questions, mais il y a des chances que votre banque le sache. Ces détails sont connus sous le nom de comportementale et sont de plus en plus utilisés pour identifier et authentifier les utilisateurs lorsqu’ils interagissent avec des banques, des détaillants et d’autres organisations via leurs sites Web et applications.

Quelles sont les biométries comportementales et comment elles fonctionnent

La  implique la création de profils utilisateur uniques, la collecte et l’analyse de données telles que la manière de glisser ou d’utiliser une souris, la force avec laquelle vous appuyez sur l’écran ou les touches et le rythme de vos touches. Ces données sont souvent utilisées en tant que mesure de sécurité et d’authentification, en tentant d’identifier l’activité frauduleuse du compte en fonction des variations du comportement de l’utilisateur.

Par exemple, si un utilisateur, demandant une carte de crédit, tarde à entrer des  dans l’application en ligne, telles que son nom, sa date de naissance et son numéro de sécurité sociale, alors cela peut indiquer que l’utilisateur prend le temps de rechercher ces données. plutôt que de le rappeler personnellement. Si l’utilisateur est également capable de naviguer dans la page de la banque et dans l’application en ligne avec une rapidité et une familiarité supérieures à l’utilisateur moyen, cela peut également indiquer qu’il a effectué cette action fréquemment et peut indiquer une activité frauduleuse.

Les préoccupations et les risques pour l’utilisateur

Bien que la biométrie comportementale ne soit pas nouvelle, la disponibilité d’une puissance de calcul abordable et la vaste gamme de capteurs disponibles sur les smartphones modernes ont considérablement augmenté son utilisation selon un excellent article publié par le New York Times. En plus de donner un aperçu de la technologie et de son utilisation, l’auteur met en évidence trois principaux domaines d’intérêt pour les utilisateurs soucieux de leur  :

  • La biométrie comportementale peut révéler des informations personnelles et sanitaires sensibles. Que ce soit une diminution soudaine de la coordination œil-main ou l’apparition d’un tremblement de la main, la biométrie comportementale peut donner un aperçu de notre santé et de nos capacités personnelles. Surtout lorsque des données peuvent être collectées par des fournisseurs d’assurance et d’autres organisations ayant un intérêt commercial dans notre bien-être, cela peut avoir des implications éthiques larges et substantielles.
  • Peu d’entreprises admettent l’utilisation de la biométrie comportementale et très peu de firmes recherchent activement le consentement de ses utilisateurs pour recueillir et analyser ces informations. Dans un article de suiviStacy Cowley a discuté de sa difficulté à étudier l’utilisation de la biométrie comportementale. Alors que les fournisseurs étaient disposés à discuter de leur technologie, de son fonctionnement et à parler de cas d’utilisation, peu de banques ou de détaillants étaient prêts à admettre que la biométrie comportementale faisait partie de leur stratégie de sécurité. S’ils ne sont pas disposés à divulguer l’utilisation de ces outils, ils ne demandent certainement pas le consentement de leurs clients pour l’utilisation et l’analyse de ces données.
  • Peu de lois régissent, voire traitent, la collecte et l’utilisation de données biométriques comportementales. Alors que certaines lois couvrent les données biométriques physiques, telles que les empreintes digitales, la reconnaissance faciale et l’iris, la plupart des lois ont été élaborées avant même que l’intelligence artificielle et la technologie soient suffisamment avancés pour créer des profils uniques. Lorsque les lois traitent ou couvrent des données comportementales, ces lois font souvent exception aux exigences de divulgation et de consentement lorsque ces données sont utilisées pour la prévention de la fraude et de la sécurité.

Bien que la biométrie comportementale offre des implications prometteuses pour la sécurité en ligne et la prévention de la fraude, il est évident que ce domaine devrait bénéficier d’une sensibilisation et d’une recherche accrues. Avec la collecte de données qui peuvent être si spécifiques et délicates, les secteurs privé et public devraient également adopter des lois, des directives et des pratiques qui protègent les intérêts du public. Etant donné que la technologie biométrique comportementale est de plus en plus répandue, il est important de veiller à ce que nos données soient utilisées de manière transparente et éthique par les entreprises auxquelles nous faisons confiance dans nos activités bancaires et nos activités.

Traduction d’un article de Private Internet Access

Bénin inaugure son programme de portabilité des numéros

les abonnés des réseaux GSM peuvent à partir de maintenant quitter un opérateur de téléphonie mobile pour un autre tout en gardant son numéro d’appel initial. Cette innovation est désormais effective à travers le programme de portabilité qui a été lancé ce vendredi 28 septembre par les responsables de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP-BENIN).
Les abonnés pourront opter désormais pour leur opérateur selon la qualité, la disponibilité et le coût comparatifs des services offerts à travers le programme de portabilité des numéros mobiles. Selon les informations, ce système de régulation du secteur des communications électroniques est expérimenté déjà dans 05 pays d’Afrique.
Le lancement de ce programme en République du Bénin, fait suite à des préparatifs relatifs à des études commanditées notamment sur la satisfaction des consommateurs des prestations des opérateurs de téléphonie mobile.

Cet outil qui révolutionnera la régulation des communications électroniques au Bénin va donner la possibilité aux consommateurs de choisir le fournisseur qui répond le mieux à leurs besoins sans encourir quelque désagrément que ce soit.

Pour ce faire, a expliqué le Président de l’Arcep, il suffit que le consommateur se rende dans un point de distribution de l’opérateur du réseau vers lequel il désire porter son numéro, muni d’une pièce d’identité. Il formule sa demande de portage à travers un formulaire mis à sa disposition.

Facebook révèle une faille de sécurité qui a compromis 50 millions de comptes

Facebook a révélé vendredi une faille de sécurité affectant « presque 50 millions de comptes », qui a permis à des pirates de prendre le contrôle de comptes d’utilisateurs.

« La faille a été réparée hier (jeudi) soir », a indiqué vendredi le patron de Facebook Mark Zuckerberg pendant une conférence téléphonique qui a débuté vers 17H00 GMT.

Les équipes du réseau social ont « découvert un problème de sécurité affectant près de 50 millions de comptes. Nous prenons cela extrêmement au sérieux », avait écrit plus tôt le groupe dans un communiqué, ajoutant « prendre des actions immédiates ».

C’est un nouveau déboire –dont la gravité reste à déterminer– pour le premier réseau social du monde et ses plus de 2 milliards d’usagers à travers le monde.

Son action reculait en Bourse, abandonnant un peu plus de 3% à la même heure.

La confiance des utilisateurs a été passablement ébranlée depuis plusieurs mois par plusieurs scandales dont la révélation du partage de données personnelles à des fins politiques à l’insu des usagers ou encore la diffusion de messages destinés à influer secrètement sur les élections dans plusieurs pays, y compris en France ou aux Etats-Unis.

©AFP

Après le Maroc, Eurona va fournir de l’Internet dans les écoles au Bénin et négocie avec le Togo pour un réseau de télémédecine

La multinationale espagnole des télécommunications, Eurona via sa filiale africaine Nortis, a dévoilé un projet en cours de fourniture de connectivité Internet à haut débit par satellite dans des écoles du Bénin. 300 établissements scolaires sont concernés pour quelques 500 000 enfants, indique la société télécoms dans un communiqué publié le 24 septembre 2018 sur son site web. L’initiative soutenue par le Fonds pour l’internationalisation des entreprises espagnoles (FIEM) vise à faciliter l’accès des écoliers béninois aux meilleurs outils didactiques et à une éducation de qualité.

Eurona a également annoncé qu’elle négocie actuellement avec le gouvernement du Togo pour installer un réseau Internet qui servira à la télémédecine. Le projet, s’il se réalise, viendra améliorer l’accès des populations aux spécialistes de la santé et aux services de santé de qualité. Un projet similaire sera bientôt lancé en phase test dans la région centrale du Maroc.

Selon Eurona, ces investissements témoignent de la fermeté de son engagement à universaliser l’accès à Internet en Afrique, contribuant ainsi à réduire le fossé social sur le continent. Au-delà de l’aspect social, Fernando Ojeda (photo), le président-directeur général d’Eurona a déclaré que « tous ces projets sont des jalons commerciaux qui sont stratégiques pour la réalisation du Business Plan 2018-2022 que l’entreprise télécoms a présenté, il y a quelques semaines ».

www.agenceecofin.com

Sénégal : plaidoyer pour un fonds aux médias traitant des TIC

Le président du Réseau des journalistes spécialistes des Tic (REJOTIC), Ismaila Camara, a plaidé, mardi à Saly Portudal, pour un fonds de soutien aux média qui traitent des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

« Compte tenu de l’apport du numérique à l’économie sénégalaise et du travail des professionnels de l’information pour le développement numérique, il doit être institué un fonds de soutien aux média traitant des Tic. Ce fonds doit être financé par le Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT) », a dit Ismaila Camara, à l’ouverture d’un atelier d’échanges et de partage organisé par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) avec la presse.

La rencontre qui s’achève vendredi vise à imprégner la presse des missions de l’ARTP et à mieux relayer ses activités auprès du public.

Pour M. Camara, quand un secteur va très vite et impacte l’économie, il est normal de soutenir les média qui le traitent pour des contenus de qualité.

Informant que le secteur numérique a apporté 636,3 milliards FCFA en 2017 à l’économie sénégalaise, soit plus de 5% du PIB, Ismaila Camara, président du REJOTIC, a indiqué que le numérique est créateur de croissance et connaît chaque jour de nouvelles applications qui répondent aux besoins des populations dans tous les secteurs.

« Le numérique, a-t-il dit, est entré dans le quotidien des populations. A juste titre, nous pouvons citer les réseaux sociaux et les plateformes d’e-commerce ».

« Cette interpellation sur le fonds de soutien aux média, je ne peux pas y répondre toute suite. Elle mérite réflexion et concertation avec toutes les parties prenantes. Mais c’est une chose qui n’est pas mauvaise en soi », a réagi Abdou Karim Sall, Dg de l’ARTP.

Pour développer le numérique, l’ARTP, selon son M. Sall, déroule trois projets, à savoir connecter les écoles et les universités du Sénégal, la mise en place de projets de développement et l’aménagement numérique du pays.

APA

Editer et modifier un fichier PDF facilement

Le format PDF est largement exploité à travers le Web pour ses avantages nombreux et notamment sa capacité à conserver un affichage défini lors de sa création, en limitant les modifications. Malgré tout, certains logiciels se sont spécialisés dans l’édition de ces fichiers après coup.

Systèmes d’exploitation supportés :

Le format PDF permet de mettre en valeur du texte et des images avec une mise en forme complexe qui reste la même à travers les plateformes : Windows, Linux, Mac, tablette, smartphone… Un des autres avantages du format est qu’il protège l’ensemble des données, c’est pourquoi il convient de passer par un éditeur pour en modifier les contenus.

PDFelement 6 Professional se présente comme une véritable boite à outils pour les fichiers PDF, nous allons voir comment il est possible, avec le logiciel, de modifier le contenu d’un fichier.

PDFelement6

Après avoir ouvert un fichier, l’utilisateur peut choisir la taille d’affichage pour l’adapter au mieux à la fenêtre de son application via les boutons de zoom disponibles dans l’onglet accueil, mais surtout auprès des nombreuses options d’affichage dans l’onglet éponyme.

Ajout texte

L’une des fonctions les plus courantes est l’ajout de commentaires et annotations. Il est ainsi possible de mettre en valeur du texte avec de la couleur en surlignant, soulignant ou même en changeant la couleur du texte. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur le texte et de le sélectionner, puis dans l’onglet modifier, à droite de sélectionner la couleur choisie. On pourra également changer la mise en forme, choisir l’affichage en caractères italiques ou gras et même changer le texte à sa guise.

Sur le haut de l’onglet, on repère les fonctionnalités proposées : ajout de texte pour réaliser des annotations, là encore avec une mise en forme au choix, ajout d’images pour insérer une photo ou tout autre visuel stocké sur sa machine, lien pour insérer un lien vers un site Web…

La fonctionnalité OCR (disponible en module séparé) permettra d’effectuer une reconnaissance des caractères sur des documents PDF ou des fichiers images scannés ceci afin de proposer une édition précise du contenu textuel.

La fonction de recadrage permettra de réduire la taille des pages et en réduire la surface d’affichage. Le rognage peut se faire par lot ou selon les feuillets à rogner.

Filigrane

La fonction Filigrane permettra d’apposer un tag sur l’ensemble des pages du PDF, il est possible d’en choisir la position, d’opter pour un texte personnalisé ou une image. On notera que le filigrane se glissera entre le fond de page et le contenu pour ne jamais recouvrir les données textes ou images par défaut, un tour dans les options avancées permettant de l’afficher systématiquement en premier plan et d’en sélectionner l’orientation et l’opacité.

Changement fond

La fonction arrière-plan permettra de donner une nouvelle dimension à votre fichier PDF en changeant le fond de chaque page. Là encore, on peut sélectionner une couleur ou une image et sélectionner un fond différent pour chaque page (pratique pour réaliser des chapitres), ou n’illustrer qu’une série de pages.

Pages

Enfin les options d’en-têtes et pied de page ainsi que numérotations Bates permettront de finaliser la personnalisation de votre dossier.

Notez que si vous souhaitez ajouter des annotations sans modifier le corps du fichier, un onglet situé sur la gauche permet de les enregistrer séparément. Ce même onglet permettra d’intégrer des signets et de réaliser des recherches pour accélérer votre travail.

SurlignageMot de passe

L’onglet Page de l’application permet de visualiser l’ordre des pages et d’y intervenir plus rapidement. On peut également choisir de modifier le fichier en ajoutant des pages ou en fractionnant le fichier via les icônes dédiées.

Enfin, la fonction Protection permettra d’appliquer des biffures pour les données sensibles, de verrouiller le PDF via un mot de passe et même de signer un document.

Le logiciel PDFelement 6 Professional est téléchargeable gratuitement à cette adresse, une version payante existe également proposant des fonctionnalités premium.

www.generation-nt.com

Twitter va interdire les messages déshumanisants

Tout discours dit déshumanisant sera proscrit sur Twitter. En sollicitant les utilisateurs avant entrée en vigueur, Twitter cherche à trouver le meilleur compromis et éviter d’être taxé de censure.

Les règles de Twitter encadrent déjà la conduite dite haineuse, mais le réseau social de microblogging veut les amender pour mieux tenir compte et interdire ce qui est qualifié de discours déshumanisant.

 » Vous ne pouvez pas déshumaniser une personne en raison de son appartenance à un groupe identifiable, car ce discours peut entraîner des préjudices hors ligne.  »

Pour Twitter, cette déshumanisation peut se produire lorsque la qualité humaine d’une personne est niée avec l’exemple d’une comparaison à un animal ou un virus, ou lorsqu’elle est réduite à ses organes génitaux.

Les groupes identifiables se rapportent à  » des groupes de personnes pouvant être distingués par des caractéristiques communes, comme l’origine ethnique, nationalité, orientation sexuelle, genre, identité sexuelle, affiliation religieuse, âge, handicap, maladie grave, profession, opinions politiques, localisation ou pratiques sociales.  »

Afin d’établir la meilleure définition et éventuellement améliorer sa nouvelle politique en rapport avec les messages déshumanisants, Twitter fait directement appel aux utilisateurs par le biais d’un formulaire à remplir jusqu’au 9 octobre.

Les règles de Twitter seront mises à jour avant la fin de cette année.